La plupart des gens n’aiment pas leur CV et l’on comprend vite pourquoi quand on y jette un œil. Les CV sont souvent mal conçus, ennuyeux et communs.

Si les CV sont si affligeants, c’est parce qu’ils sont rédigés dans la langue spécifique qui n’est utilisée que pour ce type de documents et pour les mémos de com interne dans les entreprises. Ce langage, sec et formel, annihile la spécificité de votre expérience.

Pour imprégner votre CV du meilleur de votre personnalité, il faut vous débarrasser du langage automatisé de l’entreprise et le remplacer par votre propre voix, humaine et distinctive.

Voici les dix points à ajouter à votre CV :

L’URL de votre profil LinkedIn

Une description pertinente de vous-même

Des expériences en lien avec l’offre

Le pronom personnel “je”

Des phrases complètes

Une explication pour chaque changement de travail ou de poste

Les coordonnées claires de chaque employeur

Le détail de chaque activité

Des précisions qui vous distinguent

Laisser paraître le meilleur de votre personnalité

L’un des éléments les plus importants de votre CV est le titre que vous lui donnez (si vous lui en donnez un), qui apparaît tout en haut du document. Adaptez ce titre en fonction de chacune des entreprises qui vous intéressent.

S’il y a des éléments à ajouter à votre CV pour qu’il vous mette plus en valeur et qu’il attire enfin l’attention, il se trouve également des éléments à retirer de ce précieux document. Ces informations, souvent inutiles, n’aident en rien le recruteur à opter pour vous plutôt que pour quelqu’un d’autre.

Dix choses à supprimer de votre CV :

Votre adresse postale

Les employeurs n’ont pas besoin de connaître le nom de votre rue. Aujourd’hui, personne ne va vous envoyer de courrier qui prendra des jours à vous parvenir quand un simple email est possible. Vous pouvez vous contenter d’indiquer votre ville et votre département.

Une adresse email inappropriée

Assurez-vous que votre adresse email est professionnelle. Gardez l’adresse “legarsdu78@hotmail.fr” ou “poloetmimi@gmail” pour votre vie privée.

Des informations vagues ou généralistes

Les éléments généraux et impersonnels comme “je suis une personne motivée, qui a d’excellentes capacités de communication” sont à jeter aux oubliettes. Si vous êtes bon communicant, communiquez dès maintenant dans votre CV !

Les mois de début et de fin d’emploi

Vous n’avez pas besoin d’inclure les mois de début et de fin de poste : n’indiquez que les années, elles suffisent amplement.

Des informations sur l’entreprise auprès de laquelle vous postulez

Quand vous décrivez les entreprises pour lesquelles vous avez travaillé, utilisez votre propre description de la société et non celle que l’on trouve sur le site web de l’entreprise.

La langue que vous parlez, si vous n’en parlez qu’une

Inutile d’indiquer que vous parlez le français. Si votre CV est rédigé en français, que vous vivez en France et y avez toujours vécu, l’employeur peut sans trop d’efforts déduire que vous connaissez bien la langue ! Evitez d’indiquer vos compétences en langues étrangères si elles sont toutes du niveau “notions”.

L’abus d’adjectifs

Résistez à l’envie de vous jeter des fleurs de cette façon : “Je suis une professionnelle de la gestion brillante et intelligente.” Il n’est pas à vous de déterminer que vous êtes extrêmement talentueux etc. Laissez cela à l’employeur, qui se fera un plaisir d’en juger par lui-même.

Les puces et numéros à n’en plus finir (points, tirets etc.)

Quant aux puces et numéros, tout ce qu’ils peuvent faire, c’est assommer votre lecteur !

Les postes occupés il y a des années et sans pertinence vis-à-vis de celui pour lequel vous postulez

Libérez votre CV des références aux emplois que vous avez eus il y a des années, en particulier s’ils ne sont pas en corrélation avec l’emploi qui vous intéresse aujourd’hui. N’oubliez pas que le CV peut être long d’une ou deux pages.

Les formulations trop formelles et d’une banalité déconcertante

Débarrassez-vous du langage formel d’entreprise car s’il peut vous aider à trouver du travail, il peut aussi vous perdre en dépouillant le CV de votre personnalité.

Enfin, repensez le style années 80 d’un CV plein de fioritures. A moins que vous ne soyez graphiste, plus votre CV est simple, mieux il est apprécié.

Aujourd’hui est un jour nouveau. Vous pouvez enfin avoir l’air d’un être humain à la lecture de votre CV. Plus vous êtes humain sur le papier, plus votre argumentaire sera convaincant.

Essayez cela, et vous verrez les résultats par vous-même !