Conséquence du Brexit : pour la première fois, Londres a perdu la première place qu'elle occupait depuis des années au classement des bureaux les plus chers du monde. Selon une étude Cushman & Wakefield, Hong Kong vient en effet de détrôner la capitale britannique avec un coût annuel moyen de 27 431 dollars que les entreprises doivent débourser par poste de travail.

À Londres, ce coût s'élève à "seulement" 22 665 dollars par poste dans le West End. Comme l'indique notre graphique Statista, la capitale française se classe dixième avec un coût d'un peu moins de 12 000 dollars par poste de travail. Avec Genève et Londres, elle fait ainsi partie des trois villes européennes de ce Top Ten.