La technologie est l'un des principaux moteurs du changement social et économique et, en tant que PDG de Booking.com, je peux y jouer mon rôle. Il y a des femmes partout dans le monde qui ont un impact incroyable sur le secteur technologique chaque jour, bouleversant et transformant les entreprises, les industries et les collectivités.

Cependant, il y a encore une forte sous-représentation des femmes dans ce domaine. Cela doit changer. Non seulement nous avons besoin de plus de femmes dans la technologie, mais nous devons aussi voir plus de femmes occuper des fonctions de direction.

Selon le Rapport mondial 2017 sur la parité entre les hommes et les femmes (Global Gender Gap Report 2017), du Forum économique mondial, les progrès, lents mais constants, de parité entre les sexes ont été interrompus en 2017, l'écart global entre les hommes et les femmes s'étant creusé pour la première fois depuis sa 1ère publication en 2006. De toute évidence, il faut faire plus pour faire avancer le programme de la diversité dans son ensemble.

Combler le fossé entre les hommes et les femmes et encourager plus de femmes à évoluer dans le secteur technologique peut engendrer des avantages évidents. Selon un rapport de la Commission européenne, encourager davantage de femmes à intégrer le secteur numérique pourrait stimuler le PIB de l'UE de 9 milliards d'euros par an. De plus, le rapport CS Gender 3000 démontre que les entreprises ayant une plus grande diversité hommes-femmes affichent des rendements boursiers, des valorisations et des taux de distribution plus élevés, ce qui montre clairement l'intérêt de faire évoluer des femmes à des postes de haute direction.

Pour redresser le déséquilibre entre les hommes et les femmes, il est impératif que ceux et celles qui sont à la tête d'organisations, comme moi, diffusent une culture de travail qui encourage la diversité à tous les niveaux de l'organisation. Nous devons créer des entreprises et des organisations pour lesquelles les femmes veulent réellement travailler. Dans un premier temps, cela signifie prendre en compte les défis et les obstacles auxquels les femmes sont confrontées au travail, et les résoudre par la mise en œuvre de politiques et de programmes d'égalité des sexes. D'après mon expérience, cela passe aussi par la création d'une culture de confiance. Il n'y a pas d'écart de capacité, mais il est essentiel que nous enterrions la croyance selon laquelle un tel écart existerait.

Le mythe et la croyance générale prétendent qu'il n'y a pas d'opportunités dans le secteur de la technologie pour les femmes qui n'ont pas de formation en programmation ou en ingénierie. Les entreprises technologiques ont besoin de femmes dans ces métiers, mais elles ont également besoin de plus de femmes dans d'autres fonctions essentielles comme le marketing et la finance. Avoir plus de femmes dans des métiers non techniques peut aussi aider à guider et à impliquer des femmes dans des rôles techniques. La diversité dépasse les silos fonctionnels.

Comme tout PDG, j'ai toujours l'impression que nous pouvons faire plus à Booking.com. L'un des obstacles les plus souvent cités par les femmes réticentes à entrer dans le secteur technologique est le manque de modèles visibles. Par conséquent, pour moi, en tant que femme leader de la technologie, je crois que l'une de mes principales responsabilités est de partager mon histoire et de soutenir, responsabiliser et inspirer les autres.

C'est pourquoi j'ai encouragé un certain nombre d'initiatives permanentes et actives où nous essayons de créer une réelle différence et de faire de l'industrie un choix de carrière plus attrayant pour les femmes talentueuses.

Comme preuve de notre engagement pour cette cause, nous avons récemment lancé un certain nombre d'initiatives « Women in Tech », au sein de Booking, qui compte plus de 15 000 employés aujourd'hui, mais aussi à l'extérieur des murs de notre propre entreprise, avec notamment un prix récompensant les femmes qui réussissent dans le secteur technologique. Ces initiatives reconnaîtront, applaudiront et récompenseront les réalisations des femmes afin qu'elles puissent devenir une source d'inspiration pour les futures générations de femmes qui cherchent à saisir les opportunités que le monde technologique peut offrir.

 Gillian Tans, PDG de Booking.com
Gillian Tans, PDG de Booking.com

Nous avons aussi lancé un programme de bourses d'études avec deux grandes universités européennes (Oxford et Delft TU) et un programme de mentorat pour les femmes au Web Summit, tout en soutenant les objectifs de la Coalition en faveur des compétences et des emplois dans le secteur du numérique de la Commission européenne.

D'autres organisations du secteur de la technologie font de même. Le Directeur des Ressources humaines et du leadership d'Accenture a récemment annoncé que son entreprise prévoyait d'avoir une équipe à 50 % féminine d'ici 2025, contre un peu plus de 35 % aujourd’hui, ce qui démontre son engagement. Salesforce a également travaillé à l'inclusion des femmes et des mères dans la population active, en lançant le programme « Mums in Tech » comme un moyen d'encourager les mères qui travaillent dans le secteur.

De grands progrès sont réalisés pour combler l'écart entre les hommes et les femmes, et les femmes du secteur technologique font des choses brillantes tous les jours. Mais, pour vraiment faire la différence, je crois que les leaders de l'ensemble du secteur doivent se rassembler pour défendre et promouvoir notre industrie. En mettant en vedette les leaders et les innovateurs de la technologie, de plus en plus d'entreprises du secteur adopteront la diversité des genres. Alors, les organisations seront en mesure de mieux attirer et retenir les talents féminins. Et pour des raisons qui dépassent toute les sphères directionnelles, une main-d'œuvre diversifiée est essentielle pour établir des sociétés justes, fortes et prospères.