Dans le monde de la cryptomonnaie, il est possible de se créer une fortune en quelques heures et les gagnants de cette loterie digitale sont différents de ceux des frénésies précédentes. Les débuts flous des cryptomonnaies, à la fois anarchiques, utopiques et libertaires, ont attiré un drôle d’éventail de pionniers, des cyberpunks anti-establishment aux financiers visionnaires de la Silicon Valley en passant par les mineurs très énergivores et les investisseurs lambda.

Étant donné le manque de transparence du milieu et son hyper volatilité, nous présentons nos estimations de valeur nette sous forme de fourchette. Nous avons basé nos calculs sur les parts de cryptomonnaies (certains ont fourni des preuves), les bénéfices de l’échange de cryptoactifs après imposition et les parts dans des entreprises liées aux cryptomonnaies. Nous sommes presque sûrs d’avoir manqué des fortunes et que certaines estimations sont loin du compte. Mais c’était déjà le cas en 1982, lors du premier classement de Forbes regroupant les 400 plus grosse fortunes des États-Unis. À l’époque, on nous avait déconseillé de le publier, en vain. Nous pensons sincèrement qu’il était nécessaire de mettre en lumière ces fortunes invisibles. Tout comme les cryptomonnaies, de telles fortunes ne devraient pas rester dans l’ombre.

Chris Larsen :

Valeur nette estimée à 7,5 – 8 milliards de dollars (6,1-6,52 milliards d’euros)

Cofondateur de RippleÂge : 57 ans

Chris Larsen est le directeur exécutif et ancien PDG de Ripple, une entreprise qui facilite les paiements internationaux pour les banques utilisant la technologie de la Blockchain. Il détient personnellement 5,2 milliards de XRP, le token de Ripple. Ripple contrôle plus de 61 millions de XRP, un trésor valant 95 milliards de dollars (77,56 milliards d’euros).

Joseph Lubin :

Valeur nette estimée à 1-5 milliards de dollars (0,82-4,1 milliards d’euros)

Cofondateur d’Ethereum et fondateur de ConsensysÂge : 53 ans

Joseph Lubin, originaire de Toronto et ancien dirigeant chez Goldman Sachs a cofondé la plateforme de blockchain Ethereum. Il a également cofondé Consensys, un géant de 600 employés présent dans 28 pays qui aide au lancement d’entreprises de cryptomonnaies et de tokens en plus de jouer les consultants pour des entreprises telles que Microsoft.

Changpeng Zhao

Valeur nette estimée à 1,1-2 milliards de dollars (0,9-1,63 milliards d’euros)

PDG de BinanceÂge : 41 ans

En moins de 7 mois, Changpeng Zhao, dit « CZ », a créé la plus grande plateforme d’échange de cryptomonnaies au monde : Binance. Tout en attirant 6 millions d’utilisateurs, CZ a déjà déménagé son entreprise à trois reprises pour éviter les réglementations qui risquent de mettre son activité en péril.

Cameron et Tyler Winklevoss

Valeur nette estimée à 900 millions – 1,1 milliards de dollars (735-899 millions d’euros)

Cofondateurs de Winklevoss CapitalÂges : 36 ans

Tyler et son frère jumeau, Cameron, avaient acheté des Bitcoins en 2012 et ils les ont mis de côté. Ils ont également fondé une plateforme d’échange de cryptomonnaies à New York qui a récemment brassé 300 millions de dollars (245,2 millions d’euros) de transactions en un seul jour.

Matthew Mellon

Valeur nette estimée à 900 millions – 1 milliard de dollars (736-818 millions de dollars)

Investisseur particulierÂge : 54 ans

Héritier des grandes fortunes américaines issues du domaine de la finance, Matthew Mellon mise depuis un certain temps sur les cryptomonnaies, malgré les mises en garde de ses proches. C’est un pionnier du XRP (token de Ripple), dont le but est de créer des blockchains pour de grandes banques.

Brian Armstrong

Valeur nette estimée à 900 millions – 1 milliard de dollars (736-818 millions de dollars)

PDG de CoinbaseÂge : 35 ans

Dans cette ruée vers l’or d’un nouveau genre, Brian Armstrong a gagné beaucoup d’argent en vendant les pioches. En 2012, il fonde Coinbase, le centre névralgique de l’échange de cryptomonnaies aux États-Unis.

Matthew Roszak

Valeur nette estimée entre 900 millions – 1 milliard de dollars (736-818 millions de dollars)

Cofondateur de Bloq et fondateur de Tally CapitalÂge : 45

« J’ai eu beaucoup de chance et je m’y suis pris très en avance », explique Matthew Roszak, qui a entendu parler du Bitcoin en 2011 et a pris part aux premiers ICO. Il est toujours à la recherche de nouveautés et affirme avoir donné leurs premiers Bitcoins à Richard Branson et à Bill Clinton.

Anthony Di Iorio

Valeur nette estimée à 750 millions – 1 milliards de dollars (614 – 818 millions de dollars)

Cofondateur d’Ethereum et fondateur de Jaxx et de DecentralÂge : 43

Anthony Di Iorio a levé des fonds pour la plateforme d’Ethereum et a continué d’investir dans différents cryptoactifs. Sa stratégie : investir tôt et, après la croissance et la stabilisation de ses actifs, investir dans d’autres monnaies prometteuses.

Brock Pierce

Valeur nette estimée à 700 millions – 1 milliards de dollars (573 – 818 millions de dollars)

Président de Bitcoin Foundation et conseiller pour Block.one

Âge : 37 ans

L’ancien acteur Brock Pierce est un pionnier des monnaies numériques. Il a aidé financièrement des entreprises de cryptomonnaies, notamment Mastercoin, Coinbase et Ethereum. Il dit désormais vouloir donner 1 milliard de dollars à une communauté autonome décentralisée pour fonctionner à l’aide d’une blockchain.

Michael Novogratz

Valeur nette estimée à 700 millions – 1 milliards de dollars (573 – 818 millions de dollars)

PDG de Digital Galaxy

Âge : 53 ans

Michael Novogratz, ancien milliardaire et gestionnaire de fonds spéculatifs reconnu, a fait un beau retour. Il a commencé à investir dans les cryptomonnaies en 2013. Deux ans plus tard, il quittait Fortress Investment Group pour se focaliser sur l’espace.

Brendan Blumer

Valeur nette estimée à 600-700 millions de dollars (489-573 millions d’euros)

PDG de Block.one

Âge : 31 ans

Travaillant depuis Hong Kong, le PDG originaire de l’Etat de l’Iowa aux États-Unis a remporté la plus grosse vente de tokens jamais réalisée avec EOS.IO, une plateforme de blockchain rivale d’Ethereum. Brendan Blumer s’est essayé pour la première fois à l’échange d’actifs virtuels à l’âge de 14 ans en vendant des armes magiques et des personnages sur des jeux vidéos en ligne.

Dan Larimer

Valeur nette estimée à 600-700 millions de dollars (489-573 millions d’euros)

Directeur de la technologie chez Block.one

Âge : 35 ans

L’ingénieur logiciel faisait partie de l’armée américaine avant de démissionner pour créer un système qui « donne de la vie, de la liberté et des biens à l’espèce humaine ». Il est le cofondateur de trois plateformes de blockchain, y compris EOS.IO qui a enregistré la plus grosse transaction jamais réalisée.

Valery Vavilov

Valeur nette estimée à 500-700 millions de dollars (407-573 millions d’euros)

PDG de Bitfury

Âge : 38 ans

Durant sa jeunesse, il a été marqué par la ruine de ses parents provoquée par la chute de l’URSS, voilà pourquoi il est intéressé par cette technologie qui n’est contrôlée par aucune autorité. Des décennies plus tard, le Letton est le cofondateur et PDG de Bitfury, une entreprise qui mine du Bitcoin.

Charles Hoskinson

Valeur nette estimée à 500-600 millions de dollars (407-489 millions d’euros)

Cofondateur d’Ethereum et d’IOHK

Âge : 30 ans

Charles Hoskinson a brièvement dirigé la plateforme Ethereum mais il a été obligé de démissionner après quelques accrochages au sein du conseil d’administration. Il a donc créé IOHK, un générateur de blockchains et de cryptomonnaies pour des corporations, des gouvernement et des institutions académiques.

Brad Garlinghouse

Valeur nette estimée à 400-500 millions de dollars (326-407 millions d’euros)

PDG de Ripple

Âge : 47 ans

Ce diplômé d’Harvard a un CV impressionnant pour tous les connaisseurs de tech. Après un passage chez AOL et Yahoo, il est désormais PDG de Ripple, une start-up créant des blockchains pour les grandes banques.

Barry Silbert

Valeur nette estimée à 400-500 millions de dollars (326-407 millions d’euros)

PDG de Digital Currency Group

Âge : 41 ans

Barry Silbert est connu à Wall Street pour avoir créé Second-Market, un échange pour les actifs difficiles, surtout des parts d’entreprises privées de la tech. Il a également créé Digital Currency Group (propriétaire de CoinDesk) et a réalisé des investissements à risques dans des entreprises telles que Ripple et Coinbase.

Vitalik Buterin

Valeur nette estimée à 400-500 millions de dollars (326-407 millions d’euros)

Créateur d’Ethereum

Âge : 24 ans

Vitalik Buterin, lauréat du prix Peter Thiel, a seulement 24 ans. Il a créé la plateforme Ethereum, qui alimente les tendances en matière d’ICO et bénéficie d’une capitalisation boursière de 100 milliards de dollars (81 milliards d’euros). Il collabore dorénavant avec des entreprises telles que Microsoft, BP et JPMorgan.

Tim Draper

Valeur nette estimée à 350-500 millions de dollars (285-407 millions d’euros)

Fondateur de Draper Associates

Âge : 59 ans

Le redoutable capital risqueur de la Silicon Valley s’est intéressé au Bitcoin avant qu’il ne devienne tendance : « je pense que le Bitcoin et les cryptomonnaies vont piloter presque toutes les affaires mondiales ».

Song Chi-Hyung

Valeur nette estimée à 350-500 millions de dollars (285-407 millions d’euros)

PDG de Dunamu et fondateur de Upbit

Âge : 38 ans

En seulement quelques mois, Upbit est devenue la plus grande plateforme d’échange de cryptomonnaies de Corée du Sud, l’un des plus grand marchés d’échange de Bitcoins. En décembre dernier, Upbit drainait quotidiennement en moyenne 4,7 milliards de dollars (3,83 milliards d’euros), avec des pics à 11 milliards de dollars (9 milliards de dollars).

Quelques chiffres

42 Vs 67 :âge moyen des « cryptofortunes » contre l’âge moyen des 400 Américains les plus riches.

350 millions de dollars (285 millions d’euros) : somme d’argent minimale pour figurer parmi les « cryptofortunes »

+ 14,409 % : moyenne du changement de prix du Bitcoin, de l’Ethereum et du XRP, trois des cryptomonnaies les plus répandues.