C’est un sommet du G7 sous haute tension qui s'est tenu, il y a quelques jours, à La Malbaie, au Canada. Les relations commerciales entre les États-Unis et le Canada et l’Union européenne sont en effet tendues en raison des velléités du Président Donald Trump, qui accuse la globalisation d’affaiblir son pays.
Une étude de la Bertelsmann Stiftung prouve pourtant que les États-Unis ont profité de la mondialisation depuis les années 1990, même si ses grands gagnants sont les Suisses. Le rapport indique ainsi que le gain annuel sur le revenu par habitant chez notre voisin helvétique s’élève à 1 805 € (en parité de pouvoir d’achat) sur la période 1990-2016.
Avec un gain annuel sur le revenu estimé à 768 €, les Français ont moins profité de la globalisation que d’autres pays européens, mais y gagnent tout de même plus que les pays peu industrialisés.