Près de 45 millions de tonnes de déchets électroniques ont été produits en 2016 selon un rapport des Nations Unies publié la semaine dernière. Ces déchets ne représentent pas seulement un défi écologique mais aussi une manne d’argent potentielle. En effet, selon un rapport du International Telecommunications Union, 55 milliards d’euros de matières premières se trouvent dans nos déchets électroniques.

L’or, bien que son volume dans ces déchets se limite à 0,5 kilotonnes, rapporterait à lui seul 18,8 milliards d’euros. Le plastique, présent en bien plus grande quantité, a une valeur estimée à 15 milliards d’euros. Quant au cuivre, les 2 200 tonnes présents dans les déchets électroniques représentent une valeur de près de 10 milliards d’euros.