*Des robots skieurs se sont affrontés lors d'une course organisée en Corée du sud en marge des Jeux olympiques de PyeongChang.

*L'échec de la plupart d'entre eux montre le chemin qu'il reste à parcourir en terme de détection et évitement d'obstacles.

Alors que des athlètes ont bataillé toute la journée de lundi 12 février 2018 aux Jeux olympiques (JO) de PyeongChang en Corée du sud, des robots skieurs se sont affrontés dans une course prévue uniquement pour eux, à une heure de route du parc olympique, ont rapporté plusieurs médias sur place.

Les vidéos de leurs "exploits" sont à la fois divertissantes, très drôles, mais aussi inquiétantes.

Sur les huit équipes en lice, seules deux ont réussi à faire éviter tous les obstacles à leur robot. La majorité n'a pas supporté les conditions climatiques, ou a tout simplement foncé dans le décor, comme on peut le voir sur les images d'une chaîne de télévision coréenne :

Les machines étaient équipées de capteurs censés être capables de détecter les drapeaux rouges et bleus et les éviter.

Interrogé par le Guardian, Kim Dong-Uk, l'organisateur de cette course, a expliqué que l'objectif était de "montrer à quoi ressemble la technologie robotique sud-coréenne au monde". Mais elle a surtout montré le chemin qu'il reste à parcourir en terme de détection d'obstacle à grande vitesse.

 Un robot skieur pendant les JO de Corée du sud de 2018.
Un robot skieur pendant les JO de Corée du sud de 2018.
Image: REUTERS/Kim Hong-Ji

Cette technologie — percevoir l'environnement et détecter des objets — est notamment au cœur d'une technologie en plein essor: la voiture autonome. A l'heure où sont mis en circulation les premiers véhicules sans chauffeur, cette course de robots montre les défis et risques à prendre en compte dans leur développement.

Les modalités de cette course appelée Ski Robot Challenge, dont l'équipe vainqueure empochait 10.000 dollars (8000 euros), limitait la participation à des robots de plus de 50 centimètres de haut, ayant deux "jambes", des jointures qui ressemblent à des coudes et des genoux et un système d'alimentation autonome.

Le gagnant du Ski Robot Challenge, TaekwonV, ne mesure d'ailleurs que 75 centimètres: un atout qui lui a été indispensable dans l'accomplissement de cette course, rapporte CNET.

A lire aussi sur Business Insider :